Éveil de Nuit

Comme l’expression du réveil de l’Homme dans un territoire à la fois réel et fantasmagorique, comme l’apprentissage de l’Homme dans un territoire inconnu : la ville.                                

Par une série de 14 photos, Éveil de Nuit retrace pas à pas le chemin d’un homme à l’état naturel, qui renaît dans la ville, pour en redessiner les contours, ceux imprégnés de rêve, de visions, et y trouver enfin une rédemption dans la nature.

Paris, son effervescence et ses lumières, se voit modifiée par la perception de nuit d’un homme en introspection. Ce voyage dans la ville retrace le retour de l’humain à l’état de nature, et envisage ainsi de nouveaux rapports aux territoires qui l’entourent.

Nuit, solitude, adrénaline. Nous voici dans le cadre de travail de prédilection de Fabien Buring.

Par ce travail de recherche d’un nouveau rapport à soi, Éveil de Nuit c’est aussi la captation d’un moment, le vol d’une image et la tension inconsciente de la prise de risque d’un travail de nuit dans des lieux inaccessibles, où l’interruption de la prise de vue est à tout moment possible.